CDEM

Planifiez votre voyage

Fête de la Saint-Jean-Baptiste à La Broquerie

121e édition de la Saint-Jean-Baptiste – la tradition se poursuit

 

La Broquerie est le lieu incontournable pour célébrer la fête des Canadiens français, la Saint-Jean-Baptiste. La Broquerie est le village-hôte de la fête de la Saint-Jean-Baptiste depuis 1897. Et comme tout bon hôte, le comité organisateur ne laisse rien au hasard. Au programme : tournois sportifs, activités ludiques pour les enfants, défilé, musique, et plus encore!

 

 

La Broquerie accueillera les 23 et 24 juin prochains la fête de la Saint-Jean-Baptiste. Roxane Dupuis, la présidente du conseil d’administration de la Société de la Saint-Jean-Baptiste, en explique la vision : « On voit la joie de vivre en février, avec le Festival du Voyageur. La Saint-Jean-Baptiste, c’est une autre occasion de voir cette vitalité-là, cette fierté-là, mais cette fois, à La Broquerie. »

 

Samedi matin, la journée débutera avec un déjeuner aux crêpes, puis se déroulera un tournoi de balle molle. Roxane Dupuis se réjouit : « On attend déjà jusqu’à 20 équipes. C’est quatre de plus que l’année passée! » Il y aura aussi un tournoi de hockey de rue trois contre trois pour les enfants de huit à 12 ans.

 

Et puis, pour bien finir cette première journée, place à la musique avec le groupe Jérémie and the Delicious Hounds.

 

Le lendemain, jour officiel de la Saint-Jean-Baptiste, une messe sera célébrée à 10 h à la Paroisse de la Saint-Joachim. « On ne peut pas fêter la Saint-Jean-Baptiste sans avoir une célébration religieuse, C’est à la base de cette fête! On réalise que la francophonie a évolué, mais on tient quand même à faire un coucou à nos racines », confie Roxane Dupuis.

 

 

L’évènement phare du festival, le défilé, commence après la messe. Cette année, pour la première fois, « on a une fanfare d’une quinzaine de personnes, le Winnipeg Police pipe band. Avec leurs trompettes et leurs tambours, ils vont faire monter l’ambiance », anticipe-t-elle. En tout, plus de 50 chars défileront. « Cette année, on a invité des familles établies à La Broquerie depuis plusieurs générations à monter un char allégorique pour mettre en valeur leur famille et leurs racines à La Broquerie. »

 

Il est d’ailleurs toujours temps de s’inscrire sur le site (https://ssjb.ca/) si vous souhaitez participer au défilé. « Mes préférés, ce sont les pompiers de La Broquerie, confie la présidente. S’il fait chaud, ils arrosent la foule. C’est toujours bien attendu par les enfants. »

 

À 12 h 30, on dévoilera le nouveau sentier historique conçu par la Société de développement communautaire de La Broquerie. Une série de panneaux permettent aux visiteurs de découvrir l’histoire du village. Les panneaux ont un code QR. En le scannant, les visiteurs ont droit à des vidéos-témoignage de gens de la communauté qui se racontent et qui offrent de belles anecdotes sur la vie à La Broquerie.

 

 

« On ne connait pas forcément l’histoire de nos communautés. C’est une façon pour les visiteurs et aussi les gens de La Broquerie d’en apprendre un peu plus sur ce village, de faire valoir nos acquis et de les célébrer. »

 

Cette journée de fête se terminera en musique avec entre autres Andrina Turenne et Jacques Chauvin.

 

Originaire de La Broquerie et installée là-bas avec sa famille depuis 11 ans, Roxane Dupuis est particulièrement consciente de l’importance des festivités de la Saint-Jean-Baptiste. « Il y a une grande responsabilité à perpétuer cette fête pour les futures générations. Une fois par année, cela ramène les gens de La Broquerie à La Broquerie. Ceux qui n’y vivent plus sont presque obligés de revenir pour cette fête! »

 

L’an dernier, la fête de la Saint-Jean-Baptiste avait réuni environ 2000 personnes. Un total que Roxane Dupuis est confiante de dépasser cette année.

Commandez votre magazine

Feedback Form